miércoles, 14 de julio de 2010

Joyeux journée de la prise de la Bastille


Edith Piaf


Ah ça ira ça ira ça ira

Les aristocrates à la lanterne

Ah ça ira ça ira ça ira

Les aristocrates on les pendra


V'la trois cents ans qu'ils nous promettent

Qu'on va nous accorder du pain

V'la trois cents ans qu'ils donnent des fêtes.


Et qu'ils entretiennent des catins

V'la trois cents ans qu'on nous écrase

Assez de mensonges et de phrases

On ne veut plus mourir de faim.


Ah ça ira ça ira ça ira

Les aristocrates à la lanterne

Ah ça ira ça ira ça ira

Les aristocrates on les pendra.


V'la trois cents ans qu'ils font la guerre

Au son des fifres et des tambours

En nous laissant crever d'misère

Ça n'pouvait pas durer toujours.


V'la trois cents ans qu'ils prennent nos hommes

Qu'ils nous traitent comme des bêtes de somme

Ça n'pouvait pas durer toujours.


Ah ça ira ça ira ça ira

Les aristocrates à la lanterne.

Ah ça ira ça ira ça ira

Les aristocrates on les pendra


Le châtiment pour vous s'apprête

Car le peuple reprend ses droits

Vous vous êtes bien payé nos têtes.


C'en est fini Messieurs les rois

Il n' faut plus compter sur les nôtres

On va s'offrir maint'nant les vôtres

Car c'est nous qui faisons la loi.


Ah ça ira ça ira ça ira

Les aristocrates à la lanterne

Ah ça ira ça ira ça ira

Les aristocrates on les pendra.

2 comentarios:

  1. Como eres, la tenias como siempre.
    Es un dia nacional y tu y yo aqui, deberiamos ir a gremonville!!!

    Ya se que es un blog frances.. pero yo como no se, y soy tramposo.. :_)

    PD:no hace falta que la vuelva a escuchar no? Despues de el millon de veces que ma la has hecho escuchar..
    *le mira con descaro

    ResponderEliminar
  2. Jajajajaja, no, no hace falta. Pero te haré componer una igual, y en lugar de ''aristocrates'', con la burguesía, xD. :***** Vámonos a Grémonville en tapis-volant!

    ResponderEliminar